Uzmo, penser avec son stylo

Récemment, on m’a proposé de découvrir l’ouvrage Uzmo écrit par Martin Haussmann et publié en français aux éditions Eyrolles.

UZMO Couverture.jpg

Pour ceux qui ne sont pas familier de l’éco-système allemand de la facilitation graphique (oui, je sais le thème est spécifique 😉 on y trouve notamment Neuland.com, l’entreprise qui fabrique les feutres et tout le matériel (de grande qualité et éco-responsable) pour la facilitation visuelle, Kommunikationslosten, la structure qui accompagne le changement dans les entreprises et qui propose des formations à la facilitation, et la Bikablo Akadémie sur la partie formation à la facilitation visuelle.

Bref, né dans cet écosystème riche que j’affectionne depuis de nombreuses années déjà, ce livre me donnait déjà très envie de le découvrir!

Et je n’ai pas été déçue!

Ce livre en 6 parties, démarre par le contexte de la facilitation visuelle dans notre société. Vous aurez ensuite les clés pour dessiner votre « vocabulaire visuel ».

Ensuite, Martin Haussmann nous propose une grille de lecture, de compréhension et de construction des visuels : la boussole de la visualisation. Une nouvelle approche qui s’utilise pour les visuels en live (scribing) ou non (modélisation).

Cette approche nouvelle me semble intéressante car elle permet à chacun d’aborder la construction de visuel par la partie dans laquelle il est le plus à l’aise (ou non) et ensuite d’évoluer dans sa pratique.

UZMO la boussole de la communication

La boussole de la visualisation

Vous trouverez aussi dans cet ouvrage des méthodes pour structurer les visuels, pour construire vos propre pictogrammes et pour animer vos réunions visuelles. Bref, un trésor d’outils!

Ce livre est à mon sens, celui qui détaille le plus le processus de construction d’un visuel en y décrivant des étapes et des passages.

 

C’est LE livre que j’aurais aimé avoir au début de ma pratique.

 

Petit trésor bonus : un conte sur la facilitation graphique (!!!), que je vous laisse le soin de découvrir à la fin de l’ouvrage 😉

UZMO le conte du cartographe

 

 

Changement de posture

En allant avec mes marqueurs de conférence en ateliers, en rencontres, on entend souvent parler de ce fameux changement… Des entreprises qui sont menacées, de la société qui évolue, des clients qui ne consomment plus comme avant, les marchés qui sont volatiles, la technologie numérique qui a révolutionné les usages, les salariés qui n’ont pas les mêmes attentes que leurs prédécesseurs, les étudiants qui ne sont plus ceux d’il y a 10 ans, etc…

Tout a bougé et il est parfois difficile de (re)trouver ses repères, car ce n’est plus « comme avant ». Mais il est clair que nous ne reviendrons pas en arrière, et tant mieux. Le monde avance.

Tout a bougé pour moi aussi. Avancer sur son chemin de vie, créer son entreprise, ça fait bouger. Alors en partant de mon expérience, j’ai dessiné ce que je ressens comme une sorte d’objectif à atteindre (en terme de posture j’entends).

Une « nouvelle posture » qui nous permet d’appréhender (avec le plus de sérénité possible 🙂 l’incertitude permanente du monde dans lequel nous vivons :

Changement de posture - Juste présent là maintenant moment présent

Il s’agit de chercher à sentir l’alignement plutôt que de se focaliser sur l’objectif. Cela ne veut pas dire de ne pas avoir de projets (bien au contraire), mais bien de rester connecté.e au présent, tout le temps.

Chercher son propre alignement, avec soi et avec l’environnement :

  • Est-ce que c’est juste?
  • Est-ce que c’est maintenant?
  • C’est comment en moi quand je pense à ce projet?
  • Comment je me sens quand j’y pense?
  • Comment mon corps réagit?

Le changement, celui que nous espérons, attendons tous, il est là. A l’intérieur de nous, de chacun d’entre nous. A nous de le sentir.

 

 

Il dessine la musique

J’ai eu récemment le plaisir d’assister au spectacle « Plaisirs capiteux » à l’initiative de la troupe vocale Klap’song. Sur scène se mêlent : le chant par la troupe vocale Klap’song, la musique par le Sympho-pop du Hang’Art, et … le dessin!

Artiste de talent, Rayto accompagne les chanteurs et musiciens avec ses pinceaux. Il représente sur ses toiles les ambiances et les personnages en direct durant le spectacle. Une sorte de facilitation graphique de la musique et des chants, le résultat est absolument bluffant!

 

Le lien vers le blog de Rayto est ici.

Ré-utiliser les visuels

Une fois le visuel réalisé pendant la réunion ou l’évènement, vous vous demandez parfois « Mais comment (ré)utiliser ces visuels pour la suite du projet? »

 

Voici plusieurs idées pour réinvestir le visuel et accompagner la suite du projet :

 

  • Intégrer des extraits dans une vidéo. Ci-dessous l’exemple de Coline Billon de La Tricyclerie qui a réutilisé les visuels dans la présentation de son projet. Le lien vers la  vidéo est ici.

Vidéo Coline

  • Vous pouvez intégrer des extraits du visuel dans un document linéaire. Cela permet de mettre en complémentarité le texte et les images. Ci dessous l’exemple d’un rapport de projet.

comptes rendus dessin

  • Vous pouvez publier les visuels sur votre site internet. Ci-dessous, l’exemple du Réseau Recherche Innovation Transition, initié par l’Université de Bourgogne et Alternatives Économiques qui mis en ligne le visuel réalisé durant l’évènement : Les journées de l’Économie autrement » : le lien ici.

dessin réunion site

  • Vous pouvez afficher les visuels dans vos bureaux et faire un point régulier sur l’avancée du projet. Le fait de matérialiser le projet sur un support peut rendre l’accès à ce dernier plus facile et vous permet d’y revenir plus régulièrement. Il peut aussi permettre de créer une discussion plus ou moins formelle avec vos collaborateurs selon les besoins.

dessin bureau visuels

 

Un point technique : si les cartons plumes sont des supports légers et facilement transportables, les fresques sont en revanche des supports plus vastes et peuvent être plus difficiles à replacer ou réutiliser par la suite. Il peut être judicieux dans ce dernier cas de faire des photos zoomées des extraits de la fresque que vous pourrez réutiliser facilement ensuite.

2017 est un cadeau …

… à ouvrir                           … à danser                                         … à vivre!                    … à exprimer

…. à montrer                               … à partager

… à profiter                          …. à regarder                                          …  autour du cadre

… à regarder                                                     … et à dessiner aussi !!!

bonne-annee-2017

Mettez du soleil dans votre vie : une protection immédiate et gracieuse chaque semaine. C’est discret mais royal, entre tradition et nouveauté. N’attendez plus, profitez des 30 ans!

Belle année à tous  🙂

Illustration School – Sachiko Umoto

Pour apprendre à représenter des éléments de façon simple je vous conseille vivement les ouvrages de Sachiko Umoto.

Personnellement, j’en utilise deux : celui des personnages, « Let’s draw happy people » et celui sur les plantes et insectes « Let’s draw plants and small creatures ». J’ai choisi ces deux ouvrages, car ce sont des visuels que j’apprécie et que j’utilise régulièrement. Il existe un ouvrage sur les animaux et un autre spécifique sur l’utilisation des couleurs. Les ouvrages sont en anglais, mais des versions françaises existent maintenant.