Être une entrepreneure « Force tranquille »

Je fais partie de celles et ceux que l’on appelle des « forces tranquilles ». Ou les introvertis, c’est selon.

Celleux* qui se ressourcent dans la solitude, l’obscurité et le silence.

Les rapides me fatiguent. Rien que de les voir courir et s’agiter en tout sens, je suis déjà fatiguée.

Ils sont celles et ceux face à qui je me sens très vite molle, inefficace voir parfois carrément inutile.

Plus tard, j’ai compris que la force est là. Sans avoir besoin d’effusions d’actions.

Incarner sa présence, simplement.

Avancer sereinement.

* « Celles et ceux » en écriture inclusive.