5 ans

Le 1er novembre 2014 j’ai fait ma première demande de N° SIREN. J’ai réalisé la semaine dernière seulement que ça fait 5 ans que j’ai créé mon entreprise. 5 ans!!!

IMG_0641[1]

Celle qui garde tous ses agendas comme des trésors!! Ceux là sont ceux des 5 dernières années.

Je ne ferais pas de surprise-party pour fêter ça, mais un article de blog m’a semblé plus approprié 🙂

Cette date m’a permis une prise de conscience assez forte du chemin parcouru depuis 2014. A ce moment là, j’étais vers Strasbourg, entourée des essentiell.e.s : Maryline, Louise, Véro, Adeline et Olivier. Avec eux le début. Chaotique, mais début quand même.

A l’heure des 5 ans, je repense aux tout premiers à m’avoir fait confiance à Nantes : Antoine et Lise-Marie d’Ilink Association et Sandrine notamment. Il m’ont dit : « vas-y ». J’ai eu (très) peur, mais j’ai sauté le pas. Ma gratitude pour eux est immense.

Je repense aux étapes qui ont ensuite marqué mon parcours d’entrepreneure :

Le moment où je cherchais encore un travail en répondant aux annonces et en allant aux entretiens. Je faisais de la facilitation graphique « à coté » parce que ça me plaisait bien. Jusqu’au point de bascule : quand j’ai compris que ce que je cherchais vraiment c’était à moi de le créer. C’est arrivé le jour où j’ai animé ma première formation et j’ai senti que c’était là ma place. Cette même journée, à la pause, j’avais un message sur mon répondeur suite à un entretien que j’avais passé quelques jours plus tôt, message dans lequel, ils me disaient qu’il avaient adoré l’entretien avec moi, qu’il ne me prendraient pas car ils avaient quelqu’un de plus expérimenté sur le poste mais qu’ils avaient confiance en mon projet et mon énergie (!!). Ce jour là, je me suis dit  : go!

Je repense aussi au temps passé à Nantes, baignée dans l’écosystème entrepreneurial riche et hyper inspirant, entre le co-working, les Mash Ups, les rencontres d’entrepreneur.e.s, les cafés, les ami.e.s, Véro, Thomas et Caro, et l’Erdre.

Il y a eu aussi les rencontres clés : Sylvie, Eric, Mélissa, Stéphanie et les rencontres trésors comme celle de Jeanne.

Les formations et les Workshops, en Allemagne, à Marseille, à Paris, en Allemagne à nouveau en Italie et en ligne cette année.

Les séances de Master-Mind avec Julie, Véro et Coline.

Les rencontres avec les collègues de l’Ouest aussi : Hélène, Margot, Céline, Marc, Cindy, Sandrine, Olivier, Agnès.

Le début des formations inter-entreprises avec Jeanne. Portées avec tellement de cœur et d’envie!!

La retraite des entrepreneures aussi.

Il y a eu aussi les mouvements plus personnels dans la danse, le mouvement, le voyage, le couple, la maternité. Tout un chemin de lâcher-prise.

Et puis le déménagement à Brest, arrivé comme une grosse bourrasque presque inattendue qui nous a soufflée vers l’ouest. Avec un bébé. Étape clé.

Et puis comme pour marquer les 5 ans, jeudi dernier j’ai payé ma TVA pour la première fois. Comme un signal me disant « Ok, c’est bon! Tu as validé les 5 premières années, tu passes dans la cours des grands ». C’est bizarre, mais j’étais heureuse de réussir (vive l’administration des Impôts) à payer cette première TVA 🙂

Changement de posture

En allant avec mes marqueurs de conférence en ateliers, en rencontres, on entend souvent parler de ce fameux changement… Des entreprises qui sont menacées, de la société qui évolue, des clients qui ne consomment plus comme avant, les marchés qui sont volatiles, la technologie numérique qui a révolutionné les usages, les salariés qui n’ont pas les mêmes attentes que leurs prédécesseurs, les étudiants qui ne sont plus ceux d’il y a 10 ans, etc…

Tout a bougé et il est parfois difficile de (re)trouver ses repères, car ce n’est plus « comme avant ». Mais il est clair que nous ne reviendrons pas en arrière, et tant mieux. Le monde avance.

Tout a bougé pour moi aussi. Avancer sur son chemin de vie, créer son entreprise, ça fait bouger. Alors en partant de mon expérience, j’ai dessiné ce que je ressens comme une sorte d’objectif à atteindre (en terme de posture j’entends).

Une « nouvelle posture » qui nous permet d’appréhender (avec le plus de sérénité possible 🙂 l’incertitude permanente du monde dans lequel nous vivons :

Changement de posture - Juste présent là maintenant moment présent

Il s’agit de chercher à sentir l’alignement plutôt que de se focaliser sur l’objectif. Cela ne veut pas dire de ne pas avoir de projets (bien au contraire), mais bien de rester connecté.e au présent, tout le temps.

Chercher son propre alignement, avec soi et avec l’environnement :

  • Est-ce que c’est juste?
  • Est-ce que c’est maintenant?
  • C’est comment en moi quand je pense à ce projet?
  • Comment je me sens quand j’y pense?
  • Comment mon corps réagit?

Le changement, celui que nous espérons, attendons tous, il est là. A l’intérieur de nous, de chacun d’entre nous. A nous de le sentir.

 

 

Construire une vision

Quand tu entends en 2019 « Mais c’est fou, je suis obligé de leur réexpliquer tout le processus, les obliger à suivre la méthode, sinon ils réinventent tout… ».

On sait aujourd’hui que le fait d’imposer ou d’obliger est totalement contre productif. Le manager croît garder la maîtrise des choses, mais quand les équipes obéissent, elle avancement doucement avant de s’en aller ailleurs (souvent).

On sait aujourd’hui que le moteur de l’individu c’est l’enthousiasme. C’est cet enthousiasme qui va le rendre créatif, inventif et donc performant. Cet enthousiasme va lui (et nous) permettre de déplacer des montagnes qu’on auraient jamais imaginé déplacer. Couper cet enthousiasme, c’est mourir à petit feu.

Dans une structure, on cherchera plutôt à construire ensemble une vision : qu’est ce que nous voulons faire ensemble? Qu’est ce que l’on cherche à accomplir? Vers où va-t-on ensemble? Quel est notre rêve, notre but commun? Qu’est ce qui nous anime ensemble?

Construire une vision.jpg

Cette construction doit être faite ensemble. Animé par ce rêve et cet objectif commun les équipes seront capables de déployer des énergies folles pour y parvenir. Chacun à sa manière, en mettant à profit ses propres compétences, en testant de nouvelles idées, en inventant de nouvelles méthodes, souvent encore inexplorées…