Construire une vision

Quand tu entends en 2019 « Mais c’est fou, je suis obligé de leur réexpliquer tout le processus, les obliger à suivre la méthode, sinon ils réinventent tout… ».

On sait aujourd’hui que le fait d’imposer ou d’obliger est totalement contre productif. Le manager croît garder la maîtrise des choses, mais quand les équipes obéissent, elle avancement doucement avant de s’en aller ailleurs (souvent).

On sait aujourd’hui que le moteur de l’individu c’est l’enthousiasme. C’est cet enthousiasme qui va le rendre créatif, inventif et donc performant. Cet enthousiasme va lui (et nous) permettre de déplacer des montagnes qu’on auraient jamais imaginé déplacer. Couper cet enthousiasme, c’est mourir à petit feu.

Dans une structure, on cherchera plutôt à construire ensemble une vision : qu’est ce que nous voulons faire ensemble? Qu’est ce que l’on cherche à accomplir? Vers où va-t-on ensemble? Quel est notre rêve, notre but commun? Qu’est ce qui nous anime ensemble?

Construire une vision.jpg

Cette construction doit être faite ensemble. Animé par ce rêve et cet objectif commun les équipes seront capables de déployer des énergies folles pour y parvenir. Chacun à sa manière, en mettant à profit ses propres compétences, en testant de nouvelles idées, en inventant de nouvelles méthodes, souvent encore inexplorées…

Stimuler la créativité

Je vous propose aujourd’hui un visuel élaboré à partir de la méthode de conception des temps collectifs proposée dans Gamestorming.

Créativité_v2

En effet, lorsque l’on facilite un temps collectif, il me semble important de garder à l’esprit que les deux premières phases s’effectuent dans « un monde où tout est possible »: toutes les idées sont bonnes même les plus farfelues! Afin de générer un maximum d’idées et de pouvoir ensuite en explorer toutes les possibilités, il est essentiel de conserver cet espace de liberté pour le groupe.