Holacracy chez Eco-Compteur

C’est Christophe Milon, le fondateur du groupe Inventix, qui m’a demandé d’accompagner visuellement le récit de la mise en place de l’Holacracy chez Eco-Compteur.

Eco-Compteur est une belle entreprise du Trégor en Bretagne que je connais bien car j’ai eu l’occasion d’y travailler il y a quelques années 🙂

Étant depuis plusieurs années dans une démarche de libération de l’entreprise, ils voient également leur nombre de salariés augmenter. C’est alors que s’est posé la question de savoir « comment gérer l’héritage entreprise libérée en le perpétuant dans une entreprise qui grandit? » L’Holacracy est un outil qui permet d’accompagner cette transition avec des outils solides et durables.

Christophe, le fondateur nous raconte cette histoire sur le blog d’Eco-Compteur et je propose un visuel pour chaque article. Le lien vers le blog Eco-Compteur est ici et je vous propose ici quelques visuels extraits du projet :

 

En en parlant d’Holacracy, j’en profite pour mentionner l’ouvrage écrit par Bernard Marie Chiquet et brillamment illustré par Etienne Appert (édité par IGI Partners) : une nouvelle technologie managériale : l’Holacracy.

Publicités

Il dessine la musique

J’ai eu récemment le plaisir d’assister au spectacle « Plaisirs capiteux » à l’initiative de la troupe vocale Klap’song. Sur scène se mêlent : le chant par la troupe vocale Klap’song, la musique par le Sympho-pop du Hang’Art, et … le dessin!

Artiste de talent, Rayto accompagne les chanteurs et musiciens avec ses pinceaux. Il représente sur ses toiles les ambiances et les personnages en direct durant le spectacle. Une sorte de facilitation graphique de la musique et des chants, le résultat est absolument bluffant!

 

Le lien vers le blog de Rayto est ici.

Construire une vision stratégique

Comme vous le savez, on peut utiliser les outils visuels dans de nombreuses situations. J’ai eu envie aujourd’hui de partager avec vous la construction d’une vision d’entreprise avec la facilitation graphique.

Vision

La vision d’entreprise co-construite par les salariés d’Exco Sud Ouest – Réalisé en partenariat avec In Principo – Septembre 2015

Une vision pour remplacer les objectifs chiffrés?

  • Plutôt que de fixer des objectifs définis et chiffrés à atteindre pour vos salariés, vous pouvez faire le choix d‘identifier ensemble un but commun qui deviendra une source d’inspiration pour tous. Au lieu d’atteindre simplement leurs objectifs mensuels/annuels, vos salariés seront portés par cette même vision : apporter de la satisfaction au client, aider les clients à dépasser leurs problématiques, etc. Quel que soit l’objectif que vous construirez ensemble, il sera inspirant pour l’ensemble de l’organisation.

Pourquoi matérialiser la vision d’entreprise?

  • Cela permet de rassembler et de synthétiser les idées des collaborateurs sur un support unique. Durant la phase de construction, ils peuvent ainsi partager et échanger les idées à propos de leur vision de l’entreprise.
  • Le support permet ensuite de partager la vision avec l’ensemble des collaborateurs (ceux qui n’étaient pas présents lors de la phase de création si tel est le cas) et également aux futurs salariés.
  • Le visuel permet d’avoir une vue globale du projet d’entreprise et permet donc de mieux se situer au sein de l’organisation, soit en tant que salarié, en tant que département ou service spécifique.

Pour aller plus loin sur la construction de la vision stratégique :

  • Je vous conseille la lecture de l’ouvrage Le manager intuitif de Meryem Le Saget.
  • Je peux aussi vous recommander un petit tour sur le site et les vidéos de Patti Dobrowolski qui travaille également sur la construction de visuels stratégiques d’entreprise et personnels.

Merci à Exco Sud Ouest et In Principo pour la co-construction du visuel.