Kamishibaï

Le Kamishibaï traduit du japonnais, 紙芝居, pourrait se traduire en français par :  « pièce de théâtre sur papier ». Il s’agissait historiquement, des conteurs japonnais qui, au début du XXe siècle, circulaient de village en village, pour raconter des histoires. Le conteur faisait défiler des images (planches cartonnées 37 x 27,5 cm, en papier à l’origine) dans un petit théâtre en bois (à l’origine) ou en carton, à trois ou deux portes appelé Butaï.

conteur_de_kamishibai

Conteur Kamishibaï

L’outil pédagogique étant intéressant et facile à mettre en place, il est possible d’imaginer de multiples utilisations :  pour des présentations, des conférences, des exposés, des lectures de contes,  etc.

Le principe a par exemple été repris par la communauté Agile. Des « Kamishibai board » sont utilisés dans le Lean pour contrôler visuellement les process : le lien vers un article qui évoque le sujet.

Pour ceux que le sujet intéresse, je vous recommande  cet article détaillé de Marie-Charlotte Delmas, sur l’histoire et les utilisations du Kamishibaï.

Et si l’envie vous prends de fabriquer votre propre Butai voici un lien vers une méthode simple : ici!

 

 

 

Publicités

Construire une vision stratégique

Comme vous le savez, on peut utiliser les outils visuels dans de nombreuses situations. J’ai eu envie aujourd’hui de partager avec vous la construction d’une vision d’entreprise avec la facilitation graphique.

Vision

La vision d’entreprise co-construite par les salariés d’Exco Sud Ouest – Réalisé en partenariat avec In Principo – Septembre 2015

Une vision pour remplacer les objectifs chiffrés?

  • Plutôt que de fixer des objectifs définis et chiffrés à atteindre pour vos salariés, vous pouvez faire le choix d‘identifier ensemble un but commun qui deviendra une source d’inspiration pour tous. Au lieu d’atteindre simplement leurs objectifs mensuels/annuels, vos salariés seront portés par cette même vision : apporter de la satisfaction au client, aider les clients à dépasser leurs problématiques, etc. Quel que soit l’objectif que vous construirez ensemble, il sera inspirant pour l’ensemble de l’organisation.

Pourquoi matérialiser la vision d’entreprise?

  • Cela permet de rassembler et de synthétiser les idées des collaborateurs sur un support unique. Durant la phase de construction, ils peuvent ainsi partager et échanger les idées à propos de leur vision de l’entreprise.
  • Le support permet ensuite de partager la vision avec l’ensemble des collaborateurs (ceux qui n’étaient pas présents lors de la phase de création si tel est le cas) et également aux futurs salariés.
  • Le visuel permet d’avoir une vue globale du projet d’entreprise et permet donc de mieux se situer au sein de l’organisation, soit en tant que salarié, en tant que département ou service spécifique.

Pour aller plus loin sur la construction de la vision stratégique :

  • Je vous conseille la lecture de l’ouvrage Le manager intuitif de Meryem Le Saget.
  • Je peux aussi vous recommander un petit tour sur le site et les vidéos de Patti Dobrowolski qui travaille également sur la construction de visuels stratégiques d’entreprise et personnels.

Merci à Exco Sud Ouest et In Principo pour la co-construction du visuel.

Se comprendre sans les mots : Drawing Together

Zoom aujourd’hui sur un outil (visuel bien sûr!) pour accompagner le changement au cœur même de l’individu. Il s’agit de Drawing Together.
 
Drawing Together est tiré d’une perle de site internet qui met à disposition des internautes des outils top! Il s’agit de Liberating Structures : le lien vers le site ici. Le site propose 33 outils simples et accessibles pour accompagner le changement au cœur même de l’individu. Les outils permettent d’acquérir de la confiance et une meilleure communication dans la relation inter-personnelle.
 
Drawing Together
Pour vous l’expliquer en français, je reprendrais simplement les 5 éléments clés détaillé sur le site de Liberating Structures. Pour plus d’info (en anglais) je vous conseille vivement un petit tour sur leur site!

formes

L’objectif : faire émerger les idées et les liens logiques par l’expression non verbale

Durée : 40 minutes

 

1. Proposition

  • Inviter les participants à faire le récit d’un challenge auquel ils sont confrontés, ou un plus général s’ils le souhaitent, en utilisant uniquement 5 symboles visuels et aucun mot

2. Matériel

  • Une surface murale sur laquelle on peut dessiner (Magic White board, tableau ou feuilles de paper board collées au mur)
  • Markers et couleurs pastels si vous le souhaitez

3. Participants et déroulement

  • Tout le monde peut participer à partir du moment ou il est en mesure de dessiner les 5 symboles
  • Les participants réalisent leur propre dessin simultanément

4. Configuration du groupe

  • Individuellement pour pratiquer les dessins des symboles
  • Individuellement pour les premières et secondes représentations visuelles
  • En petits groupes de 1 à 4 personnes pour interpréter les dessins
  • Le groupe au complet pour débriefer (utiliser la méthode 1-2-4-Tous pour les grands groupes)

5. Déroulement

  • Expliquer la signification de chaque symbole (5 minutes)

cercle : ensemble, rectangle : aide, triangle : objectif, spirale : changement, le personnage étoile (avec des branches équidistantes) : relation (Cf. visuel ce dessus)

  • Proposer aux participants de dessiner les symboles pour se les approprier : cercle, rectangle, triangle, spirale et personnage étoile (5 minutes)
  • Proposer aux participants combiner les symboles pour raconter leur récit sur un premier brouillon, en travaillant individuellement et sans utiliser de mots, à propos du parcours de travail sur un challenge ou une innovation (10 minutes)
  • Proposer aux participants de dessiner une seconde version sur laquelle ils peuvent peaufiner leur récit en accentuant les tailles, les emplacements et les couleurs des symboles (10 minutes)
  • Demander aux participants d’inviter une autre personne  du groupe à interpréter leur dessin. Rappelez leur que la personne qui a dessiné ne parle pas. (5 minutes)
  • Demander à l’ensemble du groupe « Ensemble, qu’est ce que ces dessins révèlent? » (utiliser la méthode 1-2-4-Tous pour les grands groupes) (5 minutes)

 

Et pour terminer, voici une image directement extraite du site Liberating Structures et qui vous permet de voir à quoi peuvent ressembler les résultats d’une telle session.

Exemples

Visuel extrait de http://www.liberatingstructures.com Licence Creatives Commons CC-BY- NC